Les recettes de Nanie : boisson fleurie

Après avoir fait du sirop et du vin de fleurs de pissenlit en avril, voici la limonade de sureau.
Le printemps maussade a entrainé un retard certain de la végétation, aussi c’est seulement depuis quelques jours que les sureaux sont en fleur. Leurs belles ombelles parfumées se déploient.

Chaque année, je profite de cette courte période de floraison pour faire de la limonade de sureau. Cette boisson rafraîchissante est très appréciée de tous, petits et grands. La semaine dernière, Ingrid et Hervé, accueillis à la ferme et venant de la Martinique l’ont découverte et appréciée.
Il existe de nombreuses recettes. Voici la mienne.

  • 20 ombelles de fleurs de sureau,
  • 10 litres d’eau,
  • 1 kg de sucre,
  • 1verre de vinaigre de citron ou de vinaigre blanc,
  • 2 citrons coupés en rondelles.
  • 1 grand bocal à col large ou une bonbonne en verre

Réalisation

  • Récolter les fleurs fin mai ou début juin, suivant météo…
  • Les nettoyer sans les laver,
  • Mettre dans le bocal avec les citrons émincés et le sucre, le vinaigre puis l’eau,
  • Recouvrir avec un tissu et placer au soleil,
  • Remuer souvent le liquide,
  • Au bout de 5 ou 6 jours des bulles devront apparaître,
  • Á ce moment, filtrer la boisson, la mettre en bouteilles et fermer hermétiquement,
  • Mettre au frais deux semaines avant de consommer.
Fleurs de sureau

S’il n’y a pas de soleil ou peu,
• Laisser reposer le tout ensemble un à deux mois avant de filtrer et d’embouteiller. Elle peut être conservée plusieurs mois, voire plusieurs années…

On peut aussi mettre plus de fleurs (le double) et filtrer au bout d’une semaine même sans soleil… On peut déguster à n’importe quelle phase de la fabrication suivant les goûts, la boisson est plus ou moins gazeuse.

Les recettes de Nanie : mousse aux framboises

Bon d’accord les framboises ne sont pas encore au jardin !
J’ai en conservé au congélateur qui nous permettent d’avoir un avant-goût de printemps fruité.

Pour 6 personnes prévoir 200g de framboises, 3 blancs d’œufs et 15cl de crème fraîche, un peu de sirop de framboises (fait en été)
Les framboises juste décongelées sont mixées, sucrées avec une cuillerée à soupe de sirop. Réserver au frais.
D’autre part casser les œufs et séparer les blancs qui seront ensuite montés en neige et sucrés. Les jaunes pourront servir à une autre recette.
Battre la crème épaisse avec un peu de lait, jusqu’à obtention de chantilly.
Réserver séparément les framboises et la chantilly.
Juste avant de servir, monter  les blancs en neige, puis les mélanger aux framboises et à la chantilly, au dernier moment.
Une variante plus légère : ne pas mettre de chantilly, seulement les blancs en neige et les framboises mixées.

On peut préparer sur la même base des mousses de nombreux fruits frais ou congelés ou même de fruits au sirop ou de compotes.
Laisser place à vos envies et votre imagination!

Les recettes de Nanie: la soupe aux orties

Soupe d’orties

Pour faire le plein de vitamines, minéraux, etc… rien de tel qu’une soupe aux orties.

Pour 4 personnes, je récolte 1 litre de jeunes pousses d’orties ( les 4 ou 5 feuilles du sommet).
Je les lave et les mets dans 2 litres d’eau.
J’ajoute 50g d’oignon et 150g de pommes de terre.
Après 1/2h minimum de cuisson à ébullition, je mixe le tout.
Avant de servir j’ajoute une cuillerée de crème fraîche.

Surtout ne révélez pas à vos convives les ingrédients utilisés avant qu’ils n’aient dégusté ce délicieux potage !

Pour prolonger tout l’été la possibilité de préparer ce potage je fauche très régulièrement des orties et ainsi je peux récolter de jeunes pousses jusqu’à l’hiver…

Les recettes de Nanie : pâté de pommes de terre

L’hiver laisserait-il enfin la place au printemps?
Ce matin , pas de gelée et un beau soleil. Pour autant ce n’est pas la chaleur, 5°c ce matin à l’abri…
Je vous propose une recette qu’on apprécie en toute saison. Je fais découvrir ce plat à tous nos hôtes, pendant leur séjour, le plus souvent accompagné d’une salade.

Pâté de pommes de terre (limousin) :ma version

Pour 4 personnes
500 g de pommes de terre, 2 gros oignons, 1 ou 2 échalotes, persil, thym, sel, poivre
400 g de pâte brisée, 200 g de viande de boeuf hachée
12 cl de crème fraîche épaisse et 10cl de lait de Florette!!!
1 oeuf entier + 1 jaune d’oeuf

Eplucher les pommes de terre, les couper en tranches fines (au robot c’est + rapide et + simple), les essuyer, les saler et poivrer. Couper en lamelles fines oignons et échalotes comme les pommes de terre.

Faire revenir la viande hachée rapidement. On peut aussi utiliser du steak que l’on hache après cuisson au bleu. Mélanger les pommes de terre aux oignons, y ajouter le persil ciselé, la crème fraiche, la viande hachée et 1 oeuf entier, le lait.

Ajuster l’assaisonnement, si besoin.
Garnir le fond d’une tourtière de pâte (250 g env)
Y disposer le mélange pommes de terre/oignons/persil, viande….
Avec le reste de pâte faire un couvercle sur la préparation, souder les bords de pâte.
Dorer le dessus avec le jaune d’oeuf. Faire des trous, à la fourchette, dans le couvercle.

Mettre à four moyen, 1heure.

Servir chaud ou froid suivant la saison. Mieux vaut servir ce plat au déjeuner qu’au dîner!
On peut faire la même préparation sans viande.

Bon appétit !

Les recettes de Nanie : Flognarde aux pommes

Toujours l’hiver en Limousin, la nuit dernière il a fait – 10°…
Alors je passe du temps à concocter quelques plats pour la famille. Pierre notre fils le plus jeune est encore en vacances, il étudie à Bayonne. Il apprécie mes recettes avant de retrouver le restaurant scolaire!
A cette saison, l’hiver, les seuls fruits frais encore en stock à la cave sont des pommes.
Elles ne sont pas toujours très présentables, alors je les utilise en gâteau.
Aujourd’hui ma recette de :
Flognarde aux pommes : la crème et le lait de Florette, notre vache jersiaise, en font un dessert succulent.
Pour 8 personnes ou 5 ou 6 gourmands, il faut…
4 oeufs, 100g de sucre, 150g de farine, ½ litre de lait, 20cl de crème fraiche

Casser les oeufs dans un saladier, y ajouter le sucre en poudre, bien battre.
Ajouter la farine progressivement, mélanger pour obtenir une pâte sans grumeaux.
Ajouter le lait et la crème, battre à la fourchette jusqu’à obtention d’une pâte fluide.

Les pommes épluchées et coupées en lamelles fines sont incorporées à la pâte.
Verser le tout dans un moule, métallique de préférence, préalablement beurré.

Cuire à four moyen environ 30 mn. Surveiller la cuisson, dès que la pointe d’un couteau piquée dans le gâteau reste sèche, la flognarde est cuite. Démouler, faire refroidir sur une grille ou un plat.
Peut être consommée tiède ou froide.

Recettes Burkina

Ma version d’une recette du Burkina Faso
Un des plats traditionnels, le tô est la base de l’alimentation en brousse. Il se prépare avec de nombreuses céréales ou du manioc, suivant les régions. Les sauces d’accompagnement varient suivant les régions, arachides, noix de cajou, choux, oseille…
[simage=682,400,y,center] Pour 4 à 6 personnes
Ingrédients
• 500 g semoule fine de maïs (polenta)
• 600 g viande ( poulet, porc, boeuf, agneau) coupée en cubes 3 cm env
• 3 c. à soupe pâte d’arachides
• 1 morceau gingembre pelé , à défaut gingembre en poudre
• 1 piment
• 2 tomates
• 2 oignons coupés en rondelles
• basilic
• sel
Portez à ébullition 1,5 l. d’eau. Réservez le quart, au chaud.

Versez la polenta en pluie, ajouter une pincée de sel. Remuez pour éviter les grumeaux. Couvrez, laissez bouillir 1 mn et retirez du feu.
Remuez à la spatule. Ajoutez un verre d’eau chaude. Remettez sur le feu. Laissez reprendre la cuisson. Remuez. Selon que cette pâte paraît trop sèche, ajoutez peu à peu le reste d’eau chaude. A la fin de la cuisson, verser dans un plat creux. Laisser tiédir.

Formez des boulettes avec les mains, mouillées d’eau froide. Réservez dans un plat couvert, au four tiède jusqu’au moment de servir.

Dans une poêle, faites revenir dans un corps gras les oignons. Les réserver. Faire revenir, la viande, puis le gingembre, les tomates concassées. Rajouter les oignons. Mouillez d’eau et laissez 30 mn à feu moyen.
Ajoutez la pâte d’arachide préalablement diluée dans un peu d’eau, le piment. Faire mijoter 20 mn.
Rectifiez l’assaisonnement.
Parsemez de feuilles de basilic.

Servez avec les boulettes en accompagnement.

Les recettes de Nanie : Pain à la confiture

J’aime préparer les repas et des plats simples, faciles à réussir.
Au fil des saisons je vous propose une recette chaque mois avec des ingrédients de saison
Aujourd’hui un “pain à la confiture” pour le goûter, le petit-déjeuner ou le dessert de tous les gourmands, petits et grands.

Pain « d’épices » à la confiture
Ingrédients, pour 6 à 8 personnes
3 verres de farine, 1 verre de sucre en poudre, 1 cuillerée à café de bicarbonate de soude
1 verre de lait, 4 grosses cuillerées à soupe de confiture. Choisir une confiture type, abricot, pêche, prune, fraise, cerise. Ne pas utiliser une gelée pour cette recette.
Epices au choix : cannelle, gingembre, anis, etc…

Mélanger les ingrédients dans l’ordre,farine, sucre, bicarbonate, lait, confiture et épices, mettre la pâte dans un moule à cake (métallique) beurré.
Laisser gonfler 1h1/2
Cuire à four moyen 30 à 40 mn (suivant épaisseur)
Vérifier la cuisson avec pointe de couteau qui doit rester sèche. Faire refroidir sur une grille.

Je sers ce “pain d’épices” avec une chantilly maison légère comme dessert.
Pour la chantilly, fouetter 25cl de crème fraîche épaisse avec 2 cuill à soupe de lait, sucrer.

Conservation facile plusieurs jours, à condition de ne pas être trop gourmand!

Saveurs ensoleillées de la Réunion

En voyage, j’aime participer à la confection de repas avec nos hôtes paysans.
Je peux ensuite, avec quelques ingrédients rapportés de l’autre bout du monde, concocter des plats typiques simples.
Je vous propose un voyage, à La Réunion, pour réjouir vos papilles.
En février dernier, lors de notre séjour chez Nathalie et Guito, le passage du cyclone Gaël, a été l’occasion de s’enfermer dans la cuisine pour découvrir quelques recettes locales.

J’aime faire du carri, car c’est facile à réaliser et toujours apprécié.
Les nombreux avantages de cette préparation :
– peut se faire avec toute sorte de morceaux de viande, porc, volaille, mouton, cabri… même si les morceaux ne sont pas très présentables. On peut aussi le préparer avec du poisson.
– la cuisson se fait à feu doux, en mijotant. Je peux ainsi me consacrer aux personnes accueillies
– la viande est ainsi moelleuse et parfumée par les épices et légumes.
– en hiver je laisse mijoter sur le poêle à bois
La marmite est l’ustensile de cuisine incontournable, il y en a de toutes tailles, à La Réunion… On présente le plat dans la marmite, même au restaurant ( petite marmite individuelle )
[simage=228,400,y,center]

Ma recette

 

Pour 6 personnes: 1kg de viande ou de poisson, 150g d’oignons, 250 g de tomates, ail, gingembre, curcuma, massalé, sel, poivre, thym, 4 épices.
Le 4 épices n’est pas un mélange de 4 épices différentes, c’est du Pimenta dioica, le piment de la Jamaïque, appelé aussi all-spice ou “tout-épice” parce qu’au broyage il développe des senteurs de gingembre, girofle, muscade et poivre.

Couper la viande en petits cubes (3 cm env).
Prendre une marmite et y faire chauffer environ 3 à 4 cuillerées d’huile et y faire revenir les morceaux de viande jusqu’à ce qu’ils soient bien dorés puis les mettre de côté.
Faire revenir les oignons hachés finement dans la même marmite et y ajouter l’ail et le gimgembre écrasés, du sel et du poivre. Ajouter ensuite le 4 épices, le thym et le curcuma, les tomates finement écrasées, bien mélanger. Laisser cuire à feu moyen durant 10 mn environ en couvrant. Si il s’agit de tomates de conserve ou de coulis maison, 5 mn suffisent.
Remettre les morceaux de viande dans la marmite et tourner pour bien mélanger la viande et les épices. Laisser mijoter environ 10 mn puis ajouter l’équivalent d’un verre d’eau, tourner, puis laissez cuire 1 heure à petit feu en couvrant. Vérifier la cuisson et rajouter un peu d’eau si besoin. Le massalé est ajouté à la fin, car plus il reste longtemps à mijoter dans la sauce et plus la force du piment se développe! A adapter donc aux goûts des convives.

Pour l’accompagnement :
– Rougail de tomates
3 tomates bien mûres écrasées auquel on ajoute un mélange constitué d’un oignon haché fin, de sel, d’un morceau de gimgembre écrasé, de 5 à 6 petits piments ou à défaut du poivron.
– Légumes cuits à la vapeur, traditionnellement des brèdes (sorte d’épinards locaux au goût de fânes de radis)
– Riz blanc, qui est la base de l’alimentation à La Réunion.

Bon appétit et à bientôt
Anne-Marie

Confiture de lait et caramels

Bonjour,

Le temps gris et pluvieux de ce 11 novembre, n’incitant pas aux activités extérieures, j’ai lu tout en surveillant la cuisson de confiture de lait (Il faut 1kg de sucre pour 2 litres de lait) et de caramels mous (50 cl de crème et 500g de sucre)

Le terme “confiture” n’étant pas forcément le bon quand il s’agit de lait. En théorie une confiture est préparée avec des végétaux, fruits le plus souvent, et du sucre. Pour le lait, je dis plutôt, “pâte à tartiner au caramel”. . Le résultat est le même, tout le monde adore… Après 2h30 de cuisson, la pâte brulante est mise en pots qui sont retournés après avoir vissé le couvercle pour stérilisation. On peut le remettre à l’endroit après complet refroidissement. Pour continuer dans les douceurs sucrées, j’ai aussi fait cuire de la crème fraîche avec du sucre pour faire des caramels. Là aussi il faut être patient. Le caquelon est resté sur la plaque , th 1 pendant 2h, la cuisson doit être à feu très doux, mais le résultat en vaut la peine!!!

Et pour finir, j’avais inventé un petit dessert pour un dîner en amoureux : 2 coupes.

A la base les pétales, pommes cuites en tranches épaisses, caramélisées, sur lesquelles j’ai ajouté des pétales de céréales et un coeur de chantilly au sucre roux, pour rester dans le dégradé de couleurs! La saveur est difficile à retransmettre en ligne. Vous pouvez vous lancer et essayer. Bien sûr, le “must” c’est que j’ai choisi une de nos variétés de pommes très parfumées et la crème de Salsa pour la chantilly!

Bon appétit et à bientôt pour d’autres recettes.

Anne-Marie

Les recettes d’Anne-Marie

Fin d’un week-end à la ferme ce soir.
Comme souvent les familles accueillies me demandent la recette des plats préparés.
Voici donc mes versions de quelques plats classiques et toujours appréciés.

Pâté de pommes de terre (limousin)

Pour 4 personnes 500 g de pommes de terre 1 gros oignon
1 ou 2 échalottes 400 g de pâte brisée ou feuilletée
12 cl de crème fraîche épaisse, persil, 1 jaune d’oeuf, sel, poivre

Eplucher les pommes de terre, les couper en tranches fines, les essuyer, les saler et poivrer.

Faire revenir l’oignon et les échalotes, y ajouter le persil ciselé. Mélanger les pommes de terre aux oignons/persilet la moitié de la crème fraiche.
Garnirle fond d’une tourtière de pâte (250 g env)
Y disposer le mélange pommes de terre/oignons/persil.
Avec le reste de pâte faire un couvercle sur la préparation, souder les bords de pâte.
Dorer le dessus avec le jaune d’oeuf.
Faire des trous, à la fourchette, dans le couvercle.
Mettre à four moyen, 45 mn.
Avant de servir découper sur le couvercle un rond de 12 cm de diamètre, ouvrir et ajouter la crème fraîche restante.
Servir aussitôt

“PAIN D’EPICE” à la confiture

3 verres de farine, 1 verre de sucre en poudre, 1 cuill à café de bicarbonate de soude

1 verre de lait, 4 grosses cuill à soupe de confiture, épices au choix : canelle, gingembre, anis, etc…

Mélanger les ingrédients dans l’ordre, mettre la pâte dans un moule à cake (métallique) beurré.

Laisser gonfler 1h1/2 Cuire à four moyen 45 mn env.

Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau qui doit rester sèche.
Conservation facile plusieurs jours, à condition de ne pas être trop gourmand!…

FLOGNARDE

A faire avec des pommes ou des poires, suivant la saison…

Ingrédients 4 oeufs, 100g de sucre, 150g de farine, ½ litre de lait, 20cl de crème fraiche

Casser les oeufs dans un saladier, y ajouter le sucre en poudre, bien battre. Ajouter la farine progressivement, mélanger pour obtenir une pâte sans grumeaux… Ajouter le lait et la crème, battre à la fourchette jusqu’à obtention d’une pâte fluide.
Les pommes épluchées et coupées en lamelles sont incorporées à la pâte.
Pour les poires couper des tranches épaisses, et les disposer dans le moule avant de verser la pâte dessus.

Verser le tout dans un moule métallique de préférence, préalablement beurré.
Cuire à four moyen environ 30 mn. Surveiller la cuisson, dès que la pointe d’un couteau piquée dans le gâteau reste sèche, la flognarde est cuite. Démouler, faire refroidir sur une grille ou un plat.
Peut être consommée tiède ou froide.