Réparations

Aujourd’hui, j’ai entrepris la réparation du Landini 7500. A priori, il faut changer les coussinets de bielles.

Le mécano que j’avais contacté pour savoir s’il pouvait le réparer, avait refusé à cause de l’age du tracteur. Il est de 1975. En cherchant sur internet, j’ai trouvé le type du moteur : un perkins de la série 4.236. Ce moteur est extrêmement courant. Trouver des pièces ne pose pas de problème. Le jeu de coussinets de bielle coûte moins de 50 €. Il faut juste se motiver et passer un peu de temps à la réparation.

Dépose du carter d’huile sur le Landini 7500.

La première étape consiste à déposer le carter d’huile après l’avoir vidangé.
Après avoir un peu tâtonné sur deux goujons qui fixent le carter sur le train avant, la dépose s’est passée sans problème particulier.

Un avantage est que l’accès au moteur est facile, plus que sur une voiture.

Il me faut maintenant démonter les pieds de bielles en veillant à bien les repérer, sens et ordre.
Je pense qu’il va m’être aussi nécessaire de démonter la pompe à huile.

L’objectif final est d’avoir un second tracteur en ordre de marche lors de l’installation de Pierre sur son élevage ovin.
Nous gagnerons en temps pour faire les foins par exemple.

Le Landini pose sous les étoiles.

Paysages hivernaux

L’hiver a un peu de mal à s’installer cette année encore par chez nous. A part quelques gelées matinales, la température est plutôt clémente. Nous avons même raté la neige du début de la semaine. Elle était bien présente sur les hauts de la commune mais pas dans notre petite vallée.

 

Ce temps est bien-sûr propice aux travaux d’entretien à l’extérieur et sur notre bâtiment en construction. Toutefois, la nature aurait bien besoin de froid. Certains arbres sont presque en bourgeons. Si ce temps doux continue trop longtemps et que le froid arrive plus tard, nous risquons de ne pas avoir de fruits cette année.

Quelques séances photographiques matinales ont permis de profiter de notre belle campagne limousine et d’immortaliser quelques paysages tout près de la ferme.

Sans aller bien loin de la ferme, les points de vues sont variés. Les paysages se modifient en fonction des lumières, des couleurs du ciel. Nous ne nous en lassons pas.

 

Si vous ne connaissez pas la région, n’hésitez plus. De belles balades vous attendent.

 

L’expo 2015 de Photolim87

Notre association de photo Photolim87 organise son expo annuelle du 3 au 22 février 2015 dans la crypte de l’espace Noriac à Limoges.
Cette année, ce sont deux invités d’honneur dont vous pourrez découvrir le travail : Takala et Thierry Magniez.

Vous pourrez aussi y admirer les nombreuses photos en grand format proposées par 18 photographes de l’association.

L’expo 2015 de Photolim87 Photolim87 s’expose en 2015

A ne pas manquer.

A bientôt

La toiture avance.

Nous avons terminé avec les planches de la toiture. Demain, nous mettrons les chevrons.

Sur le toit Mise en place des planches au dessus du porche.

 

 

La ferme s’expose

La ferme s'expose à Condat sur Vienne

La ferme s’expose à Condat sur Vienne

Nous exposons pendant un mois au centre Quorum de Condat sur Vienne, des photos sur bâche issues de notre déambulation photographie à la ferme.

Vous pourrez y voir une vingtaine de nos photos présentant principalement des animaux et la nature environnante.

C’est le troisième lieu après notre ferme pédagogique et l’inspection académique de la Haute-Vienne qui accueille notre expo.

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés par exposer quelques bâches.

Repas en extérieur

image

Manger dehors fin octobre.

Manger dehors fin octobre et avoir trop chaud : cela se passe comme ça à la Ribiere de Bord. Une belle façon de finir les vacances à la ferme.

www.fermedelaribiere.net

Transport d’enfant

image

Permis brouette pour la maman .

Amoureux

image

Vache normande et taureau highland

Notre normande et notre highland sont amoureux aujourd’hui.  La suite dans 9 mois.

Une vue des cochons

image

Les cochons lors du repas

Le moment du repas est toujours intense avec les cochons.

Formation  » Labour en Traction Animale »

Je vous propose une petite immersion dans un savoir ancien, une culture qui a globalement disparue. Heureusement, certains jeunes s’attachent à retrouver, à réapprendre des anciens, des gestes, des techniques qui ont nourri l’humanité pendant des siècles. En fait, des gestes que pratiquent encore les 8/10eme des paysans du monde.

Des techniques certes mais aussi un savoir-être, un rapport à l’animal fait de respect et collaboration..

Ce n’est pas un sujet passéiste, ni nostalgique mais résolument moderne. De nombreux jeunes travaillent sur leurs fermes, principalement en maraîchage, avec des ânes, des chevaux ou des mulets. Économiquement, c’est plus rentable que les outils motorisés pour certains travaux.

Les photos ont été réalisées pendant une formation de paysans qui souhaitent développer la traction animale. Formation organisée par la fédération régionale des CIVAM du limousin et avec Thomas Duguy comme formateur.

 

J’ai choisi de traiter les photos en  Noir et Blanc. Ce choix s’est en fait imposé à la prise de vue : la météo pluvieuse, les robes des mulets, le sujet qui nous plonge dans nos racines.

 

Installation des murs intérieurs

Nous profitons des jours ensoleillés.
Hier nous avons installé les derniers panneaux intérieurs et commencé le plancher au-dessus de la cuisine afin de pouvoir continuer en sécurité.

Bonne journée à tous

Nettoyage d’automne

Petit nettoyage de la haie à l’entrée de la ferme. Il était temps! Nous avions des difficultés à accéder à la cour.

Nettoyage des haies à la ferme

Nettoyage des haies

Installation des solives

Nous profitons du beau temps pour continuer nos travaux sur le bâtiment.

construction d'un bâtiment en ossature-bois à la ferme pédagogique.

Nous posons les solives de notre future restauration.

Aujourd’hui, nous avons installé des solives.

 

Les travaux continuent

Les travaux sur le futur bâtiment de restauration continuent.

 

Un petit timelaspe du levage des dernières cloisons du pignon.

Aquarelles

Des photos de notre vieux tracteur inspire Monique Faye, une artiste peintre limougeaude exilée en Belgique.

Vous pouvez découvrir son travail sur son site : Ma boite à couleurs.

Monique m’a fait parvenir deux photos de ces aquarelles.

J’aime beaucoup ce rendu. Merci

Les photos prises sur la ferme pédagogique inspirent une artiste peintre.

 

Les photos prises sur la ferme pédagogique inspirent une artiste peintre.

Les photos, sources de son inspiration sont celles de ma série « De rouille et d’eau« .