Blessées !

Depuis le début de l’année, nous avons fait plusieurs fois appel au vétérinaire.
Tout d’abord pour essayer de resynchroniser les chaleurs de Florette notre vache jersiaise, puis pour faire deux échographies pour déterminer si l’insémination avait réussi ou non.

Hier, nous avons du l’appeler à nouveau car Florette boitait du pied antérieur gauche. Olivier et moi avions regardé si elle s’était blessée entre les onglons ou coincé quelque chose. Nous n’avions rien vu.
Le vétérinaire a diagnostiqué une crevasse qui s’infectait au dessus du pied. D’après lui, cette crevasse est due à l’humidité des prés. Il faut dire que les terres sont gorgées d’eau et le peu de journées de soleil ne suffisent pas à les sécher. J’utilise les meilleurs prés pour faire le foin, les animaux sont donc depuis mars dans des terres plus humides. L’excès de pluies pour la saison complique la gestion des rotations des bêtes dans les paddocks.

Pour en revenir à Florette, nous la soignons donc à l’étable, au sec : antibiotiques en intramusculaire pendant 3 jours et spray antibiotique sur la blessure. Aujourd’hui, elle allait déjà mieux, elle boitait moins. Et j’ai fermé le paddock le plus humide. Je remettrais les animaux dedans lorsque le temps sera redevenu sec.

Autre conséquence de cette humidité, nous avons pleins de tiques. Lina, notre chienne a du s’arracher une tique. Cela s’est infecté et elle a maintenant une petite plaie à l’arrière-train. Nous avons profité de la venue du vétérinaire pour la faire examiner et soigner. Elle se retrouve avec un « entonnoir » autour du cou et nous lui appliquons localement une pommade.


Nous avions hier une école de Limoges en visite. Les blessures des animaux nous ont obligé à bousculer un peu les visites en expliquant que sur une ferme, nous travaillons avec des êtres vivants et que nous devons être disponibles pour les soigner au cas où.

Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.