Pom, Pom, Pom, Pom!




Des pommes encore et encore, des rouges, des vertes, des jaunes…
Je vais encore une fois laver, couper, peler des pommes.
Aujourd’hui je fais des compotes, à l’orange et nature.
Vous pourrez voir la différence de couleur. L’acidité de l’orange empêche l’oxydation des pommes au contact de l’air, la compote est donc bien jaune clair. Si on fait une compote « nature » les pommes s’oxydent légèrement à l’air et prennent une teinte rose-orangée. Je n’ajoute pas de sucre à mes compotes. Je stérélise mes pots de façon simple. J’utilise des pots en verre avec capsule vissée. Je remplis au maximum les pots avec la compote « brûlante ». Je visse la capsule propre et sèche, je retourne le pot et le laisse refroidir ainsi « tête en bas ». Les pots seront rangés après complet refroidissement en attendant la dégustation.