Insémination


Comme je l’avais écrit le 21 janvier, nous avons fait resynchroniser les chaleurs de Florette, seule vache de notre ferme. Hier, l’inséminateur est venu à 18h00 précises ( c’est important !) avec des paillettes de sperme congelées dans l’azote liquide d’un taureau Jersiais danois, Morgan!…

Pour une vache seule, nous n’avons pas de taureau et pas de possibilité d’emmener notre Florette voir un taureau de la même race à proximité. D’autant qu’il est plus difficile de déplacer une petite vache de 500 kg qu’un grand chien de 30! Il ne reste plus que l’artificiel!

Nous avons déjà eu trois veaux comme cela, deux génisses (les jeunes femelles)et un taurillon mort-né.

Prochaine étape : l’échographie dans 35 à 40 jours pour être sur que tout a bien fonctionné et que dans 9 mois, Florette aura son petit.

Pour certains d’entre vous, au fond de la classe, je précise qu’il est indispensable d’avoir un veau pour avoir du lait et donc faire du fromage, du beurre ( avec la crème !), des yaourts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.