LAFI BALA (ca va)

Trois nuits dans la très grande famille Koanda, adhérente Burkinabé du même réseau de paysans accueillants que nous : Accueil Paysan.
Chaque soir, après les grosses chaleurs, nous sortons passer un temps avec les hommes, les femmes et les nombreux enfants.
C’est l’occasion de faire de belles rencontres, de perfectionner nos quatre ou cinq mots de More, la langue des Mossi.
Laissez nous vous présenter nos hôtes :

Tout d’abord, le vieux de la famille : Seny. C’est lui qui nous a officiellement accueilli dans la concession familiale en nous invitant chez lui.
[simage=404,320,y,center] Eux, ce sont Assami, à gauche et Malik, son frère, a droite. Ils se sont occupés de nous pendant notre séjour, nous guidant dans le pays, nous expliquant les lieux et les choses, leurs jeux d’enfants, nous prêtant une petite moto pour nous déplacer…
[simage=419,320,y,center] Ensuite, la vieille d’Hassami, pratiquement la doyenne de la famille (environ 90 ans). Une jeune l’aide au quotidien et l’ensemble de la communauté veille !
[simage=417,320,y,center] Lui, c’est Noufou. Le deuxième soir, il nous offre deux pigeons, après nous avoir demandé si on mange des pigeons en France.
[simage=408,320,y,center]

Waabi parle français et nous assure que après trois mois dans le village, nous comprendrons le Moré. Il nous fait repéter nos maigres connaissances chaque jour.
[simage=418,320,y,center]

Et quelques photos des autres villageois.
[sthumbs=416|412|410|401|397,160,2,n,center]

2 Replies to “LAFI BALA (ca va)”

  1. Eric Post author

    Bravo Marie, il s’agit bien d’un hippopotame!
    A bientôt en limousin.

  2. marie

    Super photos…merci de nous faire ainsi partager votre voyage!
    (l’œil, celui d’un hippopotame?)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.