Premières impressions du Burkina Faso

Ziniaré, 7h15 heure locale

Arrivés à Ouagadougou, capitale du Burkina faso, hier soir à 18h00 heure locale, 19h00 en France.

34° et beau ciel bleu.

L’Afrique nous accueille dès le survol de « Ouaga » avant l’atterrissage. Petites maisons de terre à perte de vue. Peu de goudron, des rues de terre entre les maisons dont beaucoup n’ont pas de toit. Peu d’immeubles, aucun de plus de 10 étages, me semble-t-il.

Atterrissage. Douane et bagages sous les ventilateurs à plein régime. Sortie parmis les vendeurs de cartes de téléphones portables, les propositions de « taxis », les bagagistes, les petits vendeurs de bijou, de bicyclettes en fil de fer, de noix de cajou, de ceintures et de chapeaux…

Notre contact à Ouaga dans le cadre de la coopération Limousin – Oubritenga (une région burkinabé) nous a oublié. Ni minibus et ni chauffeur à l’aéroport. Quelques coups de téléphones plus tard – le portable est très répandu au Burkina – nous rejoignons notre hotel de Ziniaré avec un pickup de la Cellule d’Appui Technique du comité de jumelage Oubritenga-Limousin et un « taxi » de l’aéroport. Les bagages sont chargés entre roue et moto dans la benne du pickup.

aeroport_ouaga

Ouaga – Ziniaré : 35 kms seulement. La circulation locale de nuit, mélangeant vélos, piétons, animaux, avec ou sans lumière, requiert de très bons réflexes et des nerfs d’acier.

Installation à l’hotel avec un confort local. Les photos arrivent …

Pour finir la journée, repas dans un petit restaurant à la lumière faible de l’éclairage public. Première biere burkinabé : une Brakina de 66 cl.

Brakina_ziniare

4 Replies to “Premières impressions du Burkina Faso”

  1. Eric Post author

    bonsoir,
    il y a malentendu car nous avons tellement aimé votre pays que nous y retournons un mois en 2011.

  2. Julie ZOUBGA

    j’aime beaucoup mon cher pays et à lire votre commentaire; il me semble que vous n’avez pas du tout aimer ma patrie. pourtant, ma famille accueille chaque année presque des blancs (5 à 10 blancs) et les amenons visiter presque tous les sites du Burkina à Ouaga et partout ailleurs au Burkina. ils apprécient bcp et tous reviennent à chaque fois.

  3. Eric Post author

    Bonsoir,
    Nous sommes partis dans le cadre d’une mission « Accueil Paysan ». Nous avons été logés à Ziniaré dans le seul hôtel de la ville puis chez des paysans, membres du même réseau que nous  » Accueil Paysan ». Nous avons d’ailleurs préféré ce type d’accueil : gentillesse, sourires, partages…
    Nous repartons aussi en 2011 entre février et mars. Quand y allez vous ?
    A bientôt
    Eric

  4. Cyrielle

    Bonjour!

    Je viens de découvrir votre blog qui m’intéresse beaucoup, car j’envisage de partir au Burkina en 2011. Je vis en Creuse dans le Limousin, et j’aimerai en savoir davantage sur cette coopération Limousin-Oubritenga. Dans quelles conditions êtes-vous partis?
    Comment et où avez vous été logés?
    Je vous remercie d’avance…
    Bonne continuation!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.